Elles sont dans les campagnes, elles sont dans les villes, elles sont partout !

10:30 AM : that was the time of our departure, everyone has gotten on the bus heading to Manchester. This day was the perfect opportunity for our team to discover the use of multimedia in the Arndale shopping centre. (Grégory)

Premier centre commercial en plein cœur de M.

Arndale est l’un des lieux phare de Manchester où tous les shopaholics trouvent leur bonheur. Toujours (et encore) nous continuons notre quête du multimédia, tel Sherlock Holmes encore avide de nouvelles affaires. Notre « lieu du crime » : le centre commercial.

 

Cliquez sur les images et passez la souris dessus pour en savoir plus !

 

On a donc vu que la publicité a un rapport très étroit avec le multimédia. La publicité est faite pour être vue, et quoi de mieux que quelque chose qui bouge pour attirer l’oeil des passants ? Le cube que l’on a vu est aussi un bon exemple : il est gros, il est beau, il clignote, on le voit. On a même pu observer quelque chose de nouveau : les publicités dites « utiles », qui contiennent des informations qui pourraient aider une personne cherchant la boutique (un numéro de téléphone, ou bien un site web). Tout en affichant sa marque, le propriétaire de la boutique peut aider les passants, ce qui fait monter l’estime de la marque dans la tête du client.

Toute cette publicité peut parfois se montrer oppressante. En France, la quantité est environ la même qu’en Angleterre, mais avec l’influence des Etats-Unis, cette tendance pourrait bien changer. Les films de science-fiction critiquaient ces publicités affichées sur des écrans géants, mais aujourd’hui il apparaît que ces suppositions se sont réalisées.

 

2 réflexions au sujet de « Elles sont dans les campagnes, elles sont dans les villes, elles sont partout ! »

  1. Avant l’avènement du multimédia, existait déjà la communication, la publicité et encore avant la « réclame »… Et dans cette société de consommation il faudrait savoir reconnaitre ce qui s’apparente à de l’information (à des fins mercantiles ?) ou de la communication soit disant « utile » !

    1. Disons que ce que nous appelons de la publicité « utile » dans cet article est plutôt une forme de publicité sous-jacente, conçue (au moins en partie) pour donner immédiatement une bonne image au consommateur.
      Ici, les informations données sont utiles au sens propre, mais renvoient également une image elles-mêmes. On peut donc interpréter l’information, sans oublier que celle-ci a un autre sens que seulement celui du « Bon Samaritain ».

Laisser un commentaire