Une sensation d’envol

Before this trip, our lives were pointless, tasteless, empty. Our goal was to find happiness through fun. We all genuinely think that we have succeeded.

After many walks in Liverpool and Manchester, passing by The Cavern Club, The Central Library, the wheel of Liverpool or the gay district of Manchester, we noticed that life was not as bad as we thought. Activities such as the Guetto Golf or Kickair allowed us to realize that life is fun, just as we are. Being with each other helped us and now we are ready to begin this new chapter of our lives.

credit: Léa

 

Nous avons rempli notre objectif du voyage : retrouver la joie. Nous nous excusons pour ces airs morbides et funèbres de début de séjour, notre comportement n’était que le résultat d’une suite d’événements malchanceux nous menant à une dépression certaine.

 

D’abord sceptiques vis-à-vis de ce voyage, nous craignions qu’il ne nous entraîne encore plus dans un monde sombre dans lequel notre lutte contre la vie était déjà engagée. Contraints de sortir de notre humeur morose, nous avons plongé dans un monde qui nous était inconnu et son effet sur nous a été surprenant.


Un ciel gris, une pluie fine, une ville peu accueillante : le premier jour a continué de nous plomber le moral. Nous avons traversé la ville à la recherche d’activités capables de nous satisfaire. Sans succès. Cependant, la cohésion au sein du groupe Back To Fun s’est renforcée. Nous n’avions pas dit notre dernier mot à Liverpool. Si Liverpool n’est pas capable de nous recevoir, c’est nous qui allons lui faire une place dans notre coeur.

 

Anatole a joué un rôle crucial pour le deuxième jour de notre voyage. Il était le seul d’entre nous complètement déterminé à retrouver le sourire. Ses efforts ont porté ses fruits puisque nous avons terminé la journée à Ghetto Golf, un mini-golf au caractère atypique. Ce fut une première pour les membres de l’équipe et plus les parcours avançaient, plus la flamme présente en nous se ravivait.

 

C’est avec un sourire détendu et un esprit soulagé que nous avons terminés cette journée. L’espoir venait de renaître.

 

Le lendemain nous avons mis le cap à tribord sur Manchester. La machine était lancée, comme à Liverpool, nous avons traversé la ville, cherchant vigoureusement une source de satisfaction. À ce moment-là, nous n’avons pas faibli, en effet changer d’environnement aurait pu s’avérer dangereux pour notre santé mentale, mais nous n’avons pas relâché les efforts. Manchester a su nous accueillir comme il le fallait. Une ville plus active où il fait bon vivre.

 

Le quatrième jour a été le plus incroyable de tous pour nous. Et cela grâce à Kickair. Un gigantesque parc de trampoline rien que pour nous. Cette activité palpitante nous a permis de développer des muscles dont nous ignorions l’existence jusqu’à présent. Nous voulons dire par là que nous étions, après les deux heures intenses de trampoline, totalement harassés. Nos coeurs remplis de joie et brûlant d’excitation nous ont permis de braver le froid dont les températures avoisinaient le 0 degré Celsius.

 

Satisfaits de notre semaine, samedi a fait l’objet d’un repos général et nous a laissé le temps à chacun de faire ce dont on avait envie (comme une pause shopping bien méritée).

 

Les nombreuses soirées qui ont participé à rendre ce séjour encore plus agréable, ainsi que toutes les personnes que nous avons rencontrées et avec qui nous avons échangé nous ont redonné le sourire.

 

Cette expérience originale nous a permis à tous de découvrir deux villes très différentes sous un angle amusant. Ce sont des souvenirs précieux que nous tâcherons d’entretenir dans nos mémoires.

 

Laisser un commentaire